Excipients

Voici des symptômes dus à la chaleur que vous ne devriez pas ignorer

C’est officiel, la terre est plus chaude que jamais.

Le mois dernier, notre planète a vécu le mois de juin le plus chaud jamais enregistré. L’Europe a été particulièrement touchée par ces vagues de chaleur.

La France a enregistré des records pour un mois de juin, puisqu’on a enregistré des températures allant jusqu’à 46° dans certaines zones.

Les températures ont également augmenté dans l’ensemble des États-Unis, avec des vagues de chaleur inédites en Alaska.

Les scientifiques nous disent que les changements climatiques sont probablement à l’origine de cette canicule, et les experts en santé incitent les gens à prendre conscience des risques liés.

Nous nous souvenons tous de l’épisode exceptionnel de canicule en 2003 qui avait causé la mort de 19 490 personnes.

Aux États-Unis, c’est plus de 600 personnes qui meurent chaque année des suites d’une chaleur extrême.

Les maladies liées, comme les coups de chaleur, surviennent lorsque le corps lutte pour se refroidir.

Le corps humain utilise la transpiration pour se rafraîchir, mais en cas de chaleur extrême, la transpiration ne peut pas toujours refroidir le corps. Cela peut être particulièrement problématique en climat humide.

Lorsque l’humidité est très élevée, notre transpiration ne peut pas s’évaporer et reste sur notre corps. La transpiration doit s’évaporer pour réguler la température du corps.

Lorsque la température est supérieure à 32 degrés et que l’humidité est supérieure à 75 %, le risque de maladie lié à la chaleur est élevé.

Les risques :

Les responsables du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) indiquent que les personnes âgées, les très jeunes enfants, les personnes atteintes de maladies mentales et celles souffrant de problèmes de santé chroniques sont les plus vulnérables à la chaleur.

Cependant, même les jeunes en bonne santé peuvent être touchés s’ils ne font pas attention.

Les experts disent qu’il est acceptable de faire de l’exercice sous la chaleur, mais sans précautions adéquates, une surchauffe du corps est possible.

Lorsque nous faisons de l’exercice, nous utilisons nos muscles et la température du corps augmente. Dans un premier temps, nos vaisseaux sanguins vont se dilater, pour diffuser et répartir la chaleur. Cependant, la principale méthode pour réguler notre température, c’est de transpirer.

Souvent par temps chaud, nous avons déjà dilaté nos vaisseaux et commencé à transpirer. Ce qui ne nous laisse pas beaucoup de marge pour nous rafraîchir naturellement si nous commençons à faire de l’exercice. Nous rendant beaucoup plus susceptibles d’attraper un coup de chaud et de tomber malades.

Les symptômes :

Les experts conseillent aux personnes qui se trouvent à l’extérieur en cette période de canicule de se tenir informées des symptômes à surveiller.

Parmi les symptômes qui peuvent survenir, on trouve : une transpiration excessive, des nausées, des étourdissements, une soif extrême, une respiration très rapide et une fréquence cardiaque supérieure à la normale. Si vous reconnaissez ces signaux, vous devriez cesser de faire de l’exercice et trouver immédiatement un climat confortable.

Si les premiers signes sont ignorés, un simple coup de chaud peut rapidement s’aggraver.

Lorsqu’une personne souffre d’un coup de chaleur, sa température corporelle peut atteindre 40 °. Les symptômes comprennent : de la confusion, des troubles de l’élocution, des sueurs abondantes ou une peau chaude et sèche, une perte de conscience, des convulsions et une température corporelle élevée.

Ces symptômes sont à prendre très au sérieux et peuvent entraîner des lésions cérébrales ou la mort. Dans des cas pareils, il est recommandé d’appeler les urgences immédiatement.

Comment faire du sport dans la chaleur ?

Si les températures dépassent les 32°, certaines précautions sont de rigueur, avant d’aller dehors.

Hydratez-vous avant, pendant et après toute séance d’exercice. Buvez principalement de l’eau, et évitez la caféine et l’alcool. Portez un écran solaire et des vêtements protecteurs, prenez des pauses fréquentes pour vous reposer et boire de l’eau, et rappelez-vous que de nombreux médicaments peuvent mettre votre corps en danger en cas de problèmes liés à la chaleur. Parlez-en à votre médecin de famille si l’un de vos médicaments peut vous exposer à un risque.

Il est également pertinent de faire de l’exercice lorsque le soleil n’atteint pas son pic, par exemple avant 10 h ou après 18 h.

Et pour ceux qui travaillent dehors ?

Pour ceux qui doivent travailler à l’extérieur sous la chaleur de l’été, les médecins conseillent des précautions similaires.

Portez des vêtements légers, de couleur claire et amples. Prenez des précautions supplémentaires s’il n’y a pas de brise ou s’il y a beaucoup d’humidité.

Et par-dessus tout, qu’il s’agisse de faire de l’exercice ou de travailler sous la chaleur, il est crucial de rester hydraté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *