Art de vivre

Réduire ses toxines – Les Régimes sans pesticides

L’exposition à long terme aux pesticides et à d’autres toxines est dangereuse (qu’ils proviennent de votre alimentation ou de votre environnement). Privilégiez les produits biologiques lorsque vous le pouvez, ce qui réduira l’exposition de votre famille aux pesticides toxiques.

Selon l’Environmental Protection Agency (EPA), « des études en laboratoire montrent que les pesticides peuvent causer des problèmes de santé, comme des malformations congénitales, des lésions nerveuses, des cancers et d’autres effets qui peuvent se produire sur une longue période« . Ces effets peuvent être particulièrement nocifs pour les enfants parce qu’ils pèsent moins lourd et que leur corps est encore en développement.

Bio vs Industriel

Chaque année, le Groupe de travail sur l’environnement (EWG) publie sa « Dirty Dozen ». Une liste noire des fruits et légumes les plus susceptibles de contenir des résidus de pesticides. Au cours des dernières années, cette liste s’est allongée. Elle s’appelle maintenant la « Dirty Dozen Plus ».

L’Environmental Protection Agency a testé et approuvé l’utilisation de plus de 1 000 pesticides synthétiques, tous toxiques en cas d’exposition excessive.

Les aliments bios contiennent beaucoup moins de pesticides que les aliments conventionnels et l’accès au bio est de plus en plus facile. Il est maintenant possible de profiter de sources qui offrent une grande variété d’aliments entièrement naturels et sans toxines.

Comment les toxines sont-elles absorbées ?

Les toxines peuvent être absorbées de l’une des trois façons suivantes : en inhalant, en consommant et en absorbant par la peau. La consommation d’aliments contenant des résidus de pesticides et d’autres toxines est la cause la plus fréquente d’accumulation de toxines.

Bien que l’épluchage et le lavage de vos fruits et légumes frais soient une pratique intelligente, ils ne débarrasseront pas complètement vos fruits et légumes des pesticides. Les toxines et en particulier les pesticides, s’infiltrent dans la chair d’un fruit ou d’un légume. Le simple fait de frotter l’extérieur d’une pomme contaminée n’empêche pas les toxines de pénétrer dans votre corps. Sur certaines pommes, il faut enlever 1 cm en plus de la peau pour se débarrasser de l’essentiel des pesticides. Il ne reste plus grand-chose à manger après …

Réduire la toxicité

Une enquête récente de la Harvard School of Public Health a démontré que la consommation de produits biologiques peut réduire considérablement la présence de toxines dans l’organisme. L’étude a fourni pendant cinq jours consécutifs des aliments biologiques à des enfants qui mangeaient habituellement un régime conventionnel non biologique.

Après seulement cinq jours, presque tous les pesticides avaient disparu des échantillons d’urine des sujets. « Cela montre qu’il y a certainement un effet bénéfique à manger des produits biologiques « , a déclaré le Dr Alex Lu, directeur de l’étude et professeur agrégé de biologie.

Comprendre le « Dirty Dozen Plus »

Chacun de ces aliments (lorsqu’ils étaient conventionnels et non biologiques) a été inscrit sur la liste parce que les résultats des tests ont révélé des niveaux alarmants de résidus de pesticides. Voici les aliments qui figuraient sur la liste :

  • Des pommes : 99% des pommes contenaient au moins un pesticide.
  • Céleri : un seul échantillon a révélé 13 pesticides.
  • Tomates cerises : comme pour le céleri, un échantillon contenait aussi des résidus de 13 pesticides différents.
  • Concombres : troisième légume le plus contaminé, il doit toujours être pelé et rincé avant d’être consommé.
  • Raisins : « un seul raisin a été testé positif avec 15 pesticides différents. »
  • Piments forts : auparavant, ces produits ne figuraient pas sur la liste, mais des tests récents ont montré qu’ils contenaient la septième plus grande quantité de résidus de pesticides.
  • Nectarines : il a été démontré que chaque nectarine testée contenait des résidus de pesticides.
  • Pêches : contiennent la quatrième plus grande quantité de pesticides parmi tous les fruits testés.
  • Pommes de terre : « la pomme de terre moyenne avait un poids total de pesticides beaucoup plus élevé que toute autre culture vivrière. »
  • Épinards : après le céleri, le deuxième légume conventionnel le plus contaminé.
  • Fraises : classé comme le deuxième fruit conventionnel le plus sale sur le marché.

Les feuilles de chou vert, le chou frisé, la courge d’été et la courgette ont été ajoutés à la partie « Plus » de la liste. Il a été découvert qu’ils contenaient des pesticides qui avaient été auparavant interdits en agriculture. Les organophosphorés toxiques qui ont été trouvés sur des haricots verts se retrouvent maintenant dans les légumes-feuilles.

Quels sont les effets des Organophosphorés et des Organochlorés ?

Selon l’EWG, « des tests effectués en 2008 ont révélé que certaines courges d’été contenaient des résidus de pesticides organochlorés nocifs (comme le DDT) qui ont été progressivement éliminés de l’agriculture dans les années 1970 et 1980, mais qui persistent dans certains champs agricoles ».

Les organophosphorés et les organochlorés sont  » exceptionnellement toxiques pour le système nerveux  » et peuvent causer plusieurs des effets suivants :

  • Étourdissements
  • Tremblements
  • Anxiété
  • Diarrhée
  • Nausées

Les pesticides organochlorés ont été fortement liés à un risque accru de cancer du sein, selon l’Oxford Journal « Toxicological Sciences ».

Que puis-je faire pour réduire l’exposition aux produits toxiques ?

Achetez des produits biologiques et prenez les mesures nécessaires pour détoxifier votre corps. Cela ne signifie pas que vous devez tout laisser tomber immédiatement pour un jus de détoxifiant, mais vous devriez faire des efforts pour utiliser des antioxydants puissants qui protègent votre corps.

    En mangeant des aliments biologiques et en choisissant des suppléments alimentaires complets de haute qualité, vous pouvez aider votre famille à éviter la douleur et les maladies associées aux toxines.

Les produits sans pesticides

Réunie par le Groupe de travail sur l’environnement, cette liste des fruits et légumes frais les moins contaminés est l’équivalent de la liste « Dirty Dozen Plus » de l’EWG. Bien sûr elle n’est qu’indicative.

  • Asperges
  • Avocat
  • Pois
  • Chou
  • Aubergines
  • Cantaloup
  • Champignons
  • Oignons
  • Papayes
  • Pamplemousse
  • Ananas
  • Kiwi
  • Patates douces
  • Mangue

Comparés d’autres types de produits, ces fruits et légumes contenaient les niveaux les plus bas de pesticides. Bon nombre des aliments figurant sur cette liste ont des pelures, des peaux ou des enveloppes pour empêcher ces types de toxines de s’infiltrer. Néanmoins, laver soigneusement à la main avant de cuisiner ou de manger ces aliments reste considéré comme une bonne pratique.

Un facteur dont cette liste ne tient pas compte est la probabilité d’une modification génétique. Les aliments génétiquement modifiés posent certains nombres de questions de santé à long terme et nous recommandons d’acheter des produits biologiques aussi souvent que possible.

Avec le temps, l’achat et la consommation de produits biologiques diminuent votre taux de toxines et peuvent aider à réparer les déséquilibres hormonaux dans votre corps. Le rétablissement d’un équilibre hormonal est essentiel pour prévenir et corriger certains problèmes de santé. En choisissant ses produits et en mangeant mieux, vous pouvez améliorer considérablement la qualité de vie de votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *