Excipients

Pourquoi le café me fatigue-t-il ?

Beaucoup de gens boivent du café quotidiennement. Un grand nombre de ceux qui consomment du café le font pour augmenter leur énergie et améliorer leur concentration.

La caféine est le stimulant le plus largement consommé dans le monde. Cela dit, cela n’affecte pas tout le monde de la même façon.

Certaines personnes peuvent boire plusieurs tasses pendant la journée et ressentir peu d’effets. D’autres peuvent ressentir des effets indésirables après avoir bu une seule tasse de café.

Selon la Food and Drug Administration (FDA), une tasse moyenne de café contient environ 80-100 milligrammes (mg) de caféine.

Dans cet article, nous examinons pourquoi le café fatigue certaines personnes. Nous discutons également d’autres effets potentiels du café et des recommandations concernant l’apport quotidien.

Comment le café peut-il vous fatiguer ?

Le café en soi ne fatigue pas, mais la caféine contenue dans le café et ses effets sur le corps peuvent parfois causer de la fatigue.

Parmi les raisons pour lesquelles boire une tasse de café peut en fatiguer quelqu’un, nous pouvons citer :

  1. La caféine bloque les récepteurs de l’adénosine dans le cerveau

L’adénosine est une substance chimique du cerveau qui affecte le cycle veille-sommeil. Les taux d’adénosine augmentent au réveil et diminuent pendant le sommeil.

Normalement, les molécules d’adénosine se lient à des récepteurs dans le cerveau, ce qui ralentit l’activité cérébrale pendant la préparation au sommeil. Cependant, la caféine prévient ce phénomène en se liant aux récepteurs de l’adénosine.

Le corps absorbe rapidement la caféine, de sorte que les gens peuvent ressentir ses effets en quelques minutes. En fait, le corps absorbe 99 % de la caféine dans les 45 minutes qui suivent sa consommation. Une fois que le corps métabolise complètement la caféine, ses effets s’estompent.

La durée pendant laquelle la caféine reste dans l’organisme varie d’une personne à l’autre. Bien qu’il bloque les récepteurs de l’adénosine, il n’affecte pas la production de nouvelles molécules d’adénosine.

Lorsque la caféine disparaît, les molécules d’adénosine peuvent se lier à leurs récepteurs, ce qui peut causer de la somnolence.

  • Certaines personnes développent une tolérance à la caféine

Les personnes qui consomment régulièrement du café et d’autres boissons caféinées peuvent développer une tolérance à la caféine. Puisque la caféine bloque les récepteurs de l’adénosine, l’organisme produit plus de récepteurs de l’adénosine pour contrer les effets de la consommation fréquente de caféine.

Nous en avons tous fait l’expérience, plus en consomme de café plus il nous en faut pour ressentir l’effet.

  • La caféine augmente le taux de sucre dans le sang

Les effets du café sur la glycémie restent un sujet de controverse pour les chercheurs.

De nombreuses études humaines et animales suggèrent que les composés contenus dans le café peuvent améliorer le métabolisme du glucose et réduire le risque de diabète de type 2. Cependant, les effets néfastes de la caféine peuvent annuler les effets bénéfiques de la consommation de café.

Selon une méta-analyse de 2016, la caféine peut augmenter la glycémie en réduisant temporairement la sensibilité à l’insuline.

Ces résultats suggèrent que la caféine, et non le café lui-même, peut avoir un impact sur le métabolisme du glucose, ce qui peut augmenter le taux de glycémie.

Les personnes hyperglycémiques peuvent éprouver des maux de tête, de la fatigue, de la difficulté à se concentrer, une soif accrue ou des mictions fréquentes jusqu’à ce que leur taux de glycémie redevienne normal.

Les autres effets du café

Le café peut affecter plus que le niveau d’énergie d’une personne. Les sections ci-dessous traitent de quelques effets possibles de la consommation de café.

  1. L’insomnie

Les personnes qui boivent du café avant d’aller au lit peuvent avoir de la difficulté à s’endormir.

Les études recommandent aux gens d’arrêter de boire du café au moins 6 heures avant de s’endormir.

  • L’anxiété

La caféine contenue dans le café peut avoir des effets néfastes sur la santé mentale des gens. Par exemple, de fortes doses de caféine (supérieures à 400 mg) peuvent causer de l’agitation et de la nervosité.

Chez les personnes souffrant de troubles paniques et de dépression, de fortes doses de caféine peuvent déclencher des symptômes liés à l’anxiété.

  • Effets cardiovasculaires

Il peut y avoir des augmentations temporaires de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle après qu’une personne ait bu du café.

Cependant, les recherches actuelles suggèrent que la consommation légère à modérée de café peut protéger la santé cardiaque.

Dans une étude menée en 2017 auprès de 557 personnes au Brésil, les chercheurs ont trouvé des preuves suggérant que la consommation d’une à trois tasses de café par jour peut réduire les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires dans une population.

Cependant, les résultats d’une étude réalisée en 2019 suggèrent que la consommation de plus de six tasses de café par jour pourrait augmenter le risque cardiovasculaire.

  • Prévention du cancer

Les auteurs d’un article de synthèse publié en 2017 ont trouvé des preuves suggérant une association potentielle entre une consommation accrue de café et une réduction du risque de carcinome hépatocellulaire. Un type de cancer du foie.

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer les liens entre la consommation de café et le risque de cancer.

 Les doses recommandées

Les Dietary Guidelines for Americans 2015-2020 recommandent que la plupart des adultes s’en tiennent à 400 mg de caféine par jour.

Bien qu’il n’existe pas de lignes directrices officielles pour les enfants et les adolescents, la recherche suggère que les jeunes enfants sont plus vulnérables aux effets de la caféine.

Chez les femmes enceintes, la caféine peut rester dans le corps jusqu’à 16 heures de plus que d’habitude. Selon l’American College of Obstetricians and Gynecologists, cependant, les femmes peuvent consommer une quantité modérée de caféine (jusqu’à 200 mg par jour) pendant leur grossesse.

Si une tasse de café fatigue une personne, les effets de la caféine peuvent en être responsables.

La caféine augmente la vigilance en interférant avec certains processus chimiques du cerveau qui régulent le cycle veille-sommeil. Cependant, une fois que le corps métabolise complètement la caféine, les gens peuvent se sentir fatigués.

La vitesse à laquelle l’organisme métabolise la caféine varie en fonction de facteurs génétiques et du mode de vie.

Les personnes qui boivent du café tous les jours peuvent développer une tolérance aux effets stimulants de la caféine, ce qui signifie qu’elles doivent en boire davantage si elles veulent obtenir des résultats similaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *