Art de vivre

Passer deux heures dans la nature augmenterait significativement le bien-être.

Une dose de 2 heures de nature par semaine augmenterait significativement le bien-être et la santé en général.

S’il est bien connu que le fait de passer du temps dans un parc, à la plage ou dans les bois a de nombreux effets bénéfiques. Cette nouvelle étude est la première qui quantifie le temps nécessaire pour obtenir ces effets.

Ce résultat a été obtenu en étudiant 20 000 citoyens anglais à propos de leurs activités récentes. Concernant les individus qui n’avaient pas eu de contact avec la nature ou alors, très peu, la moitié déclare n’être pas satisfait de leur vie, et un quart se trouve être en mauvaise santé.

En contraste, seulement un septième des individus qui passent plus de 2 heures dans la nature sont en mauvaise santé, et seulement un tiers déclare ne pas être satisfait par leur vie.

« Ce qui nous a vraiment étonné, c’est que cela était vrai pour à peu près tous les groupes d’individus auxquels nous pouvions penser « , a déclaré le Dr Mathew White, de la faculté de médecine de l’Université d’Exeter, qui a dirigé l’étude. Les bienfaits d’une dose de deux heures sont les mêmes pour les jeunes et les personnes âgées, les riches et les pauvres, les citadins et les ruraux.

Si je n’ai aucun doute sur les effets bénéfiques du temps passé dans la nature, cette étude a étudié « un échantillon représentatif de la population anglaise » il serait intéressant de mettre en perspective ces résultats avec le niveau de vie des individus concernés.

Quand on vie à Notting Hill avec un Range Rover, les opportunités d’aller faire une ballade en pleine nature sont certainement plus réelles que lorsqu’on se trouve à Tottenham Hale.  

Ce qui me rappelle les tendances naturelles pour les affirmations faciles et cette phrase de Francis Bacon : « C’est la curieuse et perpétuelle erreur de compréhension humaine d’être plus ému et excité par les affirmations que par les négations. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *