Ils en parlent !

Les compléments alimentaires aux USA

Je vous livre dans ce billet, la traduction libre d’un article paru aux États Unis où l’industrie des compléments alimentaires est l’une des plus florissantes et des plus lucratives.

Ce n’est un secret pour personne : nous sommes nombreux à être en quête de la pilule magique qui va valoriser notre physique, améliorer notre santé voire allonger notre espérance de vie.

Les magasins de nutrition accordent-ils la priorité au profit plutôt qu’à la santé et à la sécurité publique ?

Un ancien client et professeur de sport est tombé sur un complément avec ces allégations « renforce les niveaux d’énergie, contre l’anxiété et traite les inflammations musculaires – aide donc la récupération ».

De telles affirmations semblent magiques, et évidemment le miracle n’a pas duré longtemps. J’ai remarqué qu’à l’arrière de la bouteille, il était écrit « Pas pour la consommation humaine » . Et cela m’a donné un signal d’alarme.

En effet, c’est pas pour les humains.

Cet entraineur et prof de sport, compte sur l’industrie du conditionnement physique pour gagner sa vie et craignait des représailles, alors il nous a demandé de cacher son identité. Mais il s’est senti contraint de dévoiler ses découvertes après qu’une cliente lui ait montré un produit qu’elle s’est fait conseiller par les employés de Vegas Discount Nutrition : un produit cher avec cet avertissement inquiétant sur son étiquette.

« Et je n’arrivais pas vraiment à reconnaître la marque, à reconnaître les ingrédients » a dit l’entraineur.

« Pourquoi quelqu’un – employé de Vegas Discount Nutrition ou qui que ce soit d’autre – vendrait-il à des humains un produit étiqueté « non destiné à la consommation humaine » ? « KTNV a demandé à Eduardo Lomeli, le vice-président des finances de Vegas Discount Nutrition.

Un journaliste de KTNV équipée d’une caméra cachée s’est rendu dans plusieurs magasins Vegas Discount Nutrition, et a confronté le directeur des finances à ces vidéos. Dans un passage de la vidéo,  le journaliste dit à un employé : C’est écrit : « Pour la recherche seulement. Pas pour la consommation humaine » Mais n’est-ce pas une pilule que je suis censé prendre ?

KNTV

« Eh bien, que vous êtes censé donner à votre rat de laboratoire », a répondu l’employé.

« Je suis presque sûr que c’était une blague »dit Lomeli.

Mais l’étiquette du produit est une blague aussi ? Un produit appelé « Brain Stem Research » porte une étiquette qui indique : « Ces ingrédients scientifiques spécifiques peuvent aider à stimuler le cerveau du rat de laboratoire comme aucune autre formule. »

Le produit contient des instructions sur la façon de le prendre, si vous êtes un rat de laboratoire. L’étiquette indique « Utilisation avec un rat de laboratoire » et indique qu’il faut consulter un médecin avant de l’utiliser.

À 50 voir 80 $ la cure d’un mois, c’est à se poser des questions sur le pouvoir d’achat des rats de laboratoire …

KTNV voulait voir ce que les employés leur diraient. Voici d’autres passages filmés en caméra cachée.

Journaliste : On dirait que tu n’en as plus beaucoup.

Employé : Ouais, parce qu’on les a eues il y a deux semaines et je les ai vendues comme des petits pains. Éliminez un peu de graisse corporelle, augmentez votre masse musculaire, obtenez un peu d’énergie, moins tous les effets secondaires. Tout le monde en veut.

L’employé reconnaît qu’il y a un certain risque en disant au journaliste : « Ce produit existe depuis toujours, mais les études n’existent pas lorsqu’il s’agit de consommation humaine. Donc beaucoup de ces trucs vous diront que vous n’êtes pas censé les prendre. »

Après que KTNV ait informé le district sanitaire du sud du Nevada, les enquêteurs ont fait une descente dans tous les magasins Vegas Discount Nutrition dans la région de Las Vegas Valley. Ils n’ont trouvé les produits « destinés aux rats de laboratoire » qu’à certains endroits. Aucun d’eux n’était dans l’entrepôt principal, donc il n’était pas stocké. Mais maintenant, tout est parti.

Le district sanitaire a émis une ordonnance d’arrêt aux magasins qui vendent les suppléments incriminés et les inspecteurs ont détruit la marchandise saisie.

Cette histoire nous rappelle l’importance de faire attention aux produits que nous consommons, et qu’il existera toujours des industriels peu scrupuleux pour commercialiser des produits non conformes, voire dangereux pour la santé.

Soyez vigilants !!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *