Produits

Les Champignons Médicinaux

Les champignons n’appartiennent à aucun des 2 règnes animal et végétal, il en concilie cependant les caractéristiques les plus intéressantes. Il a été récemment démontré qu’il existait une dépendance biologique entre les plantes et les champignons, similaire entre celle liant les plantes et les animaux (dont nous autres les humains)

Les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur le nombre d’espèces de champignon sur terre, probablement des centaines de milliers, voire des millions. Très peu ont cependant été étudiés et moins de 1000 sont reconnus pour leurs effets thérapeutiques.

Le champignon est composé de 2 parties distinctes : le sporophore -ou carpophore- (la partie visible, celle que l’on mange) et le mycélium (la partie souterraine, composée de milliers de filaments minuscules, les hyphes). Il n’y a pas de différences entre ces 2 parties concernant leur teneur en principes actifs. La plupart des extraits sur le marché sont élaborés à partir de la culture du mycélium et il est très difficile de séparer les principes actifs de leur substrat (farines de céréales humectées). L’utilisation du carpophore garantit une pureté absolue. Le seule exception est le Cordyceps sinensis, champignon entomopathogène dont la culture du mycélium est la seule possibilité.

Le champignon médicinal existe depuis très longtemps, notamment en Chine qui utilise environ 270 espèces dans sa pharmacopée. En Occident, nous n’avons pas de traces anciennes sur leur utilisation, même si on a retrouvé dans les restes d’Otzi (mort dans les Alpes il y a 5300 ans et conservé dans les glaces) des morceaux de Piptoporus betulinus, aux propriétés anti-parasitaires, anti-inflammatoires, antibiotiques et antivirales.

Ces dernières années, des centres scientifiques spécialisés dans la recherche mycologique ont déployé beaucoup de moyens pour vérifier les effets cliniques des champignons médicinaux.

Les principaux principes actifs.
Les molécules les plus fréquentes et présentes dans la grande majorité des champignons médicinaux :

Bêta-glucanes : chaines de polysaccharides essentielles au maintien du système immunitaire.
Glycoprotéines ou protéoglycanes : aux fonctions imunomodulatrices et antitumorales puissantes.
Triterpènes : capacités antivirales, hypotensives et hépatoprotectives
Stérols : type de graisse aux actions antivirale et antitumorale.
Lectines : protéines qui bloquent la proliférations des cellules cancéreuses.
Enzymes : antioxydantes (SOD), hépatiques.

Les champignons les plus connus :
Champignon du Soleil (Agaricus blazei Murill) – Queue de dinde (Coriolus versicolor) – ReishiMaitakeShiitakeCordycepsCrinière de lion (Hericium erinaceus) – Coprin chevelu (Coprinus comatus) – Polypore en ombelle (Polyporus umbellatus) – Champignon de Paris (Agaricus Bisporus) – Pleurote en huitre (Pleurotus ostreatus)

Ou acheter?
Notre choix : Hifas da Terra
Culture bio, respect des cycles circadiens, culture sur des bois nobles.
Utilisation du sporophore

Article réalisé à partir de l’ouvrage : 12 Champignons Médicinaux de Juan C. Mirre Gavalda et Catalina Fernandez de Ana Portela – ISBN 978-84-608-1273-9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *