Excipients

Dioxyde de titane, dangereux ou pas ? Suite et fin.

Que nous montrent les études ?

Pour continuer sur les découvertes faites en 2006 par le CIRC. Cette étude publiée dans Scientific Reports, le 20 janvier 2017 nous montre pour la première fois que chez l’animal, le dioxyde de titane traverse la paroi intestinale et se dissémine partout dans l’organisme. L’absorption sous sa forme nano particulaire de l’additif E171 a provoqué des troubles du système immunitaire. Par ailleurs, il a été constaté qu’une exposition orale régulière au E171 provoque de façon spontanée des lésions pré néoplasique dans le côlon, un stade non malin de la cancérogenèse, chez 40% des animaux exposés.

L’exposition régulière peut donc augmenter le risque de cancer du côlon chez les rats. Comme d’habitude, cette étude montre les effets sur des animaux et non pas sur l’homme. La conclusion reste tout de même qu’il est nécessaire de continuer la recherche afin de déterminer les effets à long terme sur l’être humain.

 Comment s’en débarrasser ?

Heureusement, le gouvernement a pris conscience de ce danger et a rendu obligatoire d’indiquer sur l’étiquette des produits alimentaires la présence de nanoparticules. Cependant des tests réalisés par l’association 60 millions de consommateurs sur certains produits alimentaires ont montré que tous contenaient un taux élevé de dioxyde de titane sous forme de nanoparticules sans que cela soit mentionné. Il faut aussi préciser que cette mention est obligatoire uniquement lorsque l’additif est composé à plus de 50% de nanoparticules, autrement aucune obligation ! On peut ajouter que les médicaments ne sont pas concernés par ces mesures.

Pour les éviter, il est malheureusement nécessaire de vérifier à chaque fois si le produit contient ou pas cet E171. Fort heureusement, un mouvement de fond s’est créé et petit à petit certaines marques ont compris le danger que pouvait représenter le dioxyde de titane et des mesures ont finalement été prises pour supprimer son utilisation. Parmi ces acteurs du marché sensibles à cette problématique, on trouve la marque Soenhs. Ses compléments alimentaires sont fabriqués en France et une attention particulière est mise sur la pureté du produit. Ce point est intéressant, car étant un consommateur régulier de compléments alimentaires, je reste toujours consterné devant la présence interminable d’excipients, d’additifs, d’agents texturants … Les engagements sont clairs :

  • Pas de stéarate de magnésium,
  • Pas de dioxyde de titane,
  • Pas de conservateurs,
  • Pas d’adjuvants chimiques.

Que ce soit dans votre alimentation, vos cosmétiques ou vos compléments alimentaires, il est toujours possible de trouver cet additif, et ses effets néfastes ont été déjà été prouvés. Alors, prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *